Trinité Divine

Messages de la Sainte Trinité

Père, Fils et Saint Esprit.

*

Nous vous invitons à prendre connaissance de ces messages Célestes, qui ont pour objectif d’instruire et de sauver les âmes de tous ceux qui ont conscience que leur vie sur terre, mortelle, a pour seule fonction de nous préparer à une vie Céleste Eternelle. Il nous faut, pour bien le comprendre, et l’admettre comme une Vérité, ouvrir notre esprit et notre cœur, tout grand, sans aucune résistance induite par le démon. Nul doute que si nous faisons l’effort d’abandonner tout orgueil, nous pouvons parvenir à le comprendre et l’admettre, afin de recevoir les Rayonnantes et Royales Grâce de Jésus-Christ, Fils du Très haut, et Roi des rois.

=======

La vie de ceux qui mènent le monde…

La vie de ceux qui mènent le monde est une horreur inqualifiable. Vous devez donc les combattre, puisque vous êtes des apôtres valeureux, et nuire à leur puissance d’action néfaste sur le monde et les peuples. Il n’y a pas diverses méthodes pour contrer les ennemis de Dieu : il faut savoir lire dans leur cœur pour révéler les cruautés qui y sont inscrites et qui les poussent toujours plus loin dans l’affrontement contre les gens de bien, car l’orgueil domine et surpasse toujours les âmes faibles qui n’ont plus d’exigence de justice et de vérité.

Le monde est maintenant dominé par ces gens qui n’ont plus d’âmes et veulent conquérir les pouvoirs et gouverner au nom d’ambitions personnelles, au détriment de toute probité.

La France est menée par ces hordes de loups, âpres au gain ; d’une perfidie sans limite, prêts à mordre les agneaux sans défense, pour assurer une pérennité dans l’action politique. Ces rapaces du pouvoir augmentent toujours leur cruauté et leur rapine par lesquelles ils obtiennent des gains fabuleux. Leur seule justice est leur portefeuille, ils n’ont aucune idée du bien commun, puisque leur âme morte. Ils se présentent toujours avec de beaux habits qui cachent leur laideur intérieure, ils parlent comme le serpent, qui veut envouter les peuples sur lesquels ils règnent en maîtres et desquels ils reçoivent des revenus exorbitants.

A force de saigner les peuples des agneaux, le Maître des agneaux va déclarer la guerre pour son troupeau et c’est ce qu’il est en train de faire, puisque, Je vous le dis maintenant, tous Mes enfants ne seront plus dispersés, mais appelés par leur Pasteur pour retrouver leur Bergerie, en toute sécurité, et les loups seront tous détruits jusqu’à la mort, car les nuisibles n’auront plus aucun droit sur la vie des enfants de Dieu. Je suis le Bon Pasteur et je suis Celui qui déclare la guerre illimitée aux hordes de sauvages qui gouvernent les peuples et les nations.

=====

Le comportement humain     

 Il faut absolument vous comporter sur la terre avec dignité, transmise par Ma Mère Immaculée car c’est elle qui a plu au Nom de Dieu, d’engendrer un être du Ciel et de la terre, choisit par Dieu au plus profond de Lui-même, de race divine et qui a voulu partager la vie des hommes de la terre.

N’est pas Fils de Dieu qui veut. C’est par amour, par attitude recueillie et humble que ma Mère a été choisie par >Dieu au-delà des apparences du raisonnement humain, car c’est Elle qui rayonnait avec le plus de satisfaction aux yeux de Dieu.

Dieu n’agit pas par hasard, mais avec circonspection, précautionneusement, il choisit les, âmes entre toutes. Ma Mère était un modèle de vertu, mais pas parfaite, car elle ressentait parfois, humainement, la crainte, le désespoir, l’impatience. Elle était sainte au-delà de toute sainteté humaine, et ravissait le Cœur de Dieu Père qui a vu en Elle Sa Fille épousant le Saint Esprit. Elle voulait donner au monde le Fils béni de Ses entrailles afin de montrer aux hommes la Grâce que Dieu voulait. Mais toutes Ses complaisances en Dieu Son Sauveur, toutes Ses Extases au point de ne faire qu’un avec le Ciel, lui permirent de recevoir le grand embrasement d’amour et de fusionner en Lui.

=====

L’habitacle de l’âme   

La grande leçon du jour concerne l’habitacle de l’âme. Comment faire naître et vivre Celui qui vous a créés et qui doit renaître en vous selon la Divinité de Celui qui vous a créés : c’est le Même qui désire habiter en vous pour vous faire renaître en Sa vie. L’essentiel de la Volonté de Dieu qui vous a faits, est votre transformation spirituelle afin que votre être appartienne au Ciel le plus tôt possible.

Il faut compter avec la Justice de Dieu qui se manifeste en abondance, pour que l’être humain soit transformé substantiellement, dans les principes spirituels et dans les conditions humaines charnelles.

C’est ce qu’a su faire Ma Sainte Mère, qui dans un élan d’amour et de confiance infinis, a connu la parole de l’Ange. Elle lui a donné un tel crédit avec une telle satisfaction intérieure que la Volonté de Dieu ne pouvait s’exprimer que selon les termes de la Promesse en l’Incarnation de l’Esprit Divin.

Voyez à quel point depuis 2000 ans les âmes souffrent d’un manque total d’adoration et sont incapables de se douter aujourd’hui qu’une Sainte Nativité puisse se reproduire actuellement. Cette Nativité n’est pas unique car elle donnera lieu à beaucoup d’autres nativités. Le Saint Esprit est le second dans l’ordre de la Création, pour les années qui suivent, où les générations seront enchantées d’avoir parmi elles des vrais Fils de Dieu.

=====

Les âmes de ce monde   

Comprenez à quel point le démon se charge des âmes de ce monde, il en tire des bénéfices. Les générations actuelles en sont bercées par le silence monotone et ravageur de la volonté du diable. Il ne se voit pas plus que vous ne voyez Dieu. Dans la mesure où vous voyez Dieu, les anges et les saints, vous apercevez le mal réglé par le diable. Être de Dieu, c’est reconnaître le diable ennemi des enfants de Dieu, des âmes. Ceux qui sont du diable, s’ils connaissaient Dieu, changeraient. Comprenez ce que Dieu exige de chacun pour se sauver : il y va de votre vie. Un parent a pour objet et volonté des détourner ses enfants du feu, pour ne pas qu’ils perdent la vie ; les mêmes parents, qui pensent aimer leurs enfants par-dessus tout, les laissent agir à leur guise, prenant les chemins les plus sordides et ne montrant pas de sévérité au nom de la justice. Ils les laissent aller de mal en pis et ils se brûlent au feu éternel, ils aiment trop leurs enfants dans la mentalité du diable. S’ils avaient l’Amour de Dieu, ils les empêcheraient de divaguer sur les chemins douteux pour ne pas encourir le courroux de Dieu. Ces parents-là, qui n’ont aucune fierté pour la création humaine, laissent leurs enfants dériver à la débauche et se souiller avec les esprits impurs.

Les parents et les enfants seront traités de la même manière car ils n’ont pas le droit de gaspiller les âmes : quand on est parents, on ne doit pas faire n’importe quoi. La responsabilité incombe aux parents et aux enfants en même temps car les enfants, à l’âge de raison, pourraient se corriger, se reprendre.

La Vie en Dieu, c’est de savoir user des principes de Dieu pour établir la voie la plus droite possible.

Comprenez ce que Dieu exige de chacun pour se sauver : il y va de votre vie. Un parent a pour objet et volonté des détourner ses enfants du feu, pour ne pas qu’ils perdent la vie ; les mêmes parents, qui pensent aimer leurs enfants par-dessus tout, les laissent agir à leur guise, prenant les chemins les plus sordides et ne montrant pas de sévérité au nom de la justice.

Ils les laissent aller de mal en pis et ils se brûlent au feu éternel, ils aiment trop leurs enfants dans la mentalité du diable. S’ils avaient l’Amour de Dieu, ils les empêcheraient de divaguer sur les chemins douteux pour ne pas encourir le courroux de Dieu. Ces parents-là, qui n’ont aucune fierté pour la création humaine, laissent leurs enfants dériver à la débauche et se souiller avec les esprits impurs.

Ma volonté est de vous avoir pour Moi   

Ma volonté est de vous avoir pour Moi selon l’esprit et le sang. Votre vie est présente devant Moi parce que je l’ai agréée en vue de la Miséricorde infinie de Mon Cœur qui a tant aimé le monde, mais point le péché. Votre vie M’appartient, c’est pour cela que je la conserve jalousement, dans la mesure du possible quand vous voulez bien vous en remettre à Moi. S’il n’y a pas de relation de confiance de vous à Moi, comment puis-je appliquer Mes bienfaits à votre vie, plus particulièrement en votre faveur ?

Vous êtes à Mo par la nature de la Grâce rédemptrice qui manifester la vie sur la terre et la rend digne aux hommes de bonne volonté. Si vous ne voulez pas que l’homme fût vivant, je n’aurais pas manifesté de rédemption à son égard. J’aurais dit : » Mon Père, je remets on esprit entre tes mains, et il n’est pas bon que l’humanité me connaisse !  » Ce que j’ai dit et fait à permis la perpétuation der l’humanité selon l’esprit et le sang, dans la condition même de mon Sacrifice Perpétuel sur la Croix où je reçois les âmes perpétuellement et Je les sers de toute Ma Volonté. Pour les âmes qui n’ont pas voulu Me reconnaître, rien ne sera entrepris par Ma Miséricorde.

Je ne reviendrai pas donner Ma Vie pour une nouvelle rédemption. Vous êtes à la fin de la fin des temps voilà une nouvelle histoire humaine qui se réalise et passe par la glorification des âmes voulues par Dieu Père. Dieu ne peut glorifier que les âmes en état de grâce. Il n’y aura pas de nouveau sacrifice de Ma personne pour sauver les autres âmes.

J’envoie saint Jean-Baptiste Hélie et saint Hénoch qui vont figurer Mon Sacrifice. Je ne prendrai que les âmes élues qui auront été jugées dignes d’accomplir leur état de grâce pour avoir droit d’entrer dans la Vie Eternelle je ne viens que pour les âmes sur lesquelles Je vais pouvoir régner. Il n’y a que celles qui aiment en Mon Cœur et qui se donnent.

=====

La Loi de Dieu  

La Loi de Dieu est forte et invincible, elle est la lumière sans fin qui coule du Ciel vers la terre dans toutes les occasions et plus particulièrement quand les âmes son en éveil à la Grâce. La Loi de Dieu ne se commande pas, Elle est obéie ; elle se distingue de toute autre loi humaine, car elle est en tout supérieure, elle ne souffre aucun manque. Cela veut dire à quel point votre humanité est périssable et périra de sa désinvolture.

Je vous l’ai dit en mon temps de miséricorde, temps où je pouvais sauver et aujourd’hui, Je redis toute mon amertume envers toutes ces lois débridées qui donnent un spectacle ahurissant de l’humanité. Par ses règles qui lui sont propres, il n’y a plus possibilité à l’humanité d’échapper à ces lois maudites. Le diable a achevé sa toile pour que personne ne puisse fuir. Pour les âmes qui ne sont pas sauvées c’est terminé. Pour celles qui ne sont pas confiantes en Dieu, c’est terminé. Ma Miséricorde s’est arrêtée quand le bras du Père ne voulant plus d’entrave à la justice, Et j’ai dit à Mon Père : « Que Votre Volonté soit faite, Je n’ai plus à sauver d’âmes ». Un trait est tiré sur les âmes du monde qui ont choisi le monde plutôt que le Ciel.

Sachant ce qu’annonçaient les prophètes depuis des décennies, tout s’accomplit à la lettre dans le temps de la fin des temps. L’humanité a eu suffisamment de temps pour se préparer. Les témoignages du Ciel étaient suffisamment nombreux pour permettre la conversion des âmes.

Il est difficile de dire que celles qui ne sont pas sauvées sont dans un état de vie plus lamentable que ne le furent les âmes au temps de grande détresse quand Israël portait la tyrannie sur les vrais prêtres, en préférant l’idolâtrie du culte des faux dieux. Du temps de Sodome, l’humanité n’était pas autant enténébrée, la luxure régnait vertes, mais pas au même point que celui de l’humanité actuelle, car il y avait toujours la crainte du Ciel, on ne provoquait pas le Ciel en vain.

Malgré les déficiences, les institutions royales ne permettaient jamais que l’on se moque de la face de Dieu. Il n’y a plus aucun espoir de repécher aucune âme supplémentaire. Il est logique que Dieu Intervienne en faveur des âmes qui peinent aujourd’hui et qui ont mis leur espoir en Lui. Il est temps pour Dieu de prendre en main la destinée de l’homme.

=====

L’ordre et la justice   

L’ordre de Dieu est la sanctification ; rien d’autre. Le seul but de votre vie est la sanctification. Rien d’autre ne doit compter sinon les moyens spirituels afin d’établir en vous la saint justice divine qui vous relève et fait de vous de vrais enfants du Ciel. Sans la Justice divine, point de vie possible dans la société actuelle, car l’homme devient un barbare sans fin, car il n’a pas gardé les valeurs souveraines de la Justice.

Tout ce qui est issu de Dieu est Justice et bon ; c’est pourquoi il est inutile d’engager d’autres réflexions humaines au sujet de la justice si elle n’est pas de Dieu. Si on cloisonne la justice éternelle pour la remplacer par la justice de l’homme, ce n’est pas bon, l’homme n’est point bon, car selon la justice de Dieu, le péché s’est mis en travers de la route de la justice, le péché originel notamment.

C’est pourquoi la Justice de >Dieu ne pourra jamais être une justice d’homme. Elle est faite pour les hommes, mais pas faite par les hommes. L’homme n’a pas le pouvoir de décréter la justice en son nom, mais au nom de l’institution vénérable de la Justice de Dieu. La justice proclamée par l’homme est à l’envers de la justice de Dieu.

Ayez soin de rétablir toutes choses selon le mode de la Justice divine. La Justice de Dieu, ne passera pas, les œuvres perverses passeront. La Justice de Dieu est éternelle et prévaut sur tous les actes accomplis sur la terre. Il est inutile à l’homme de s’acharner à créer de nouvelles règles de justice, car elles ne sont pas conformes à la Loi de Dieu.

La justice actuelle ici-bas n’est plus une justice chrétienne, ses œuvres sont perverses et elle place la victime au même rang que le criminel : plus encore, elle souhaite protéger davantage le criminel que la victime. Voyez dans quel écueil est placée l’instance judiciaire du monde, en France et ailleurs.

Quand il n’y a plus de justice c’est le règne impitoyable de l’anarchie des méchants qui imposent leur loi partout.

Ne soyez pas en faveur de cette justice d’homme. Craignez la Sainte Justice qui vient du Ciel car il est un temps où saint Jean-Baptiste vient l’appliquer.

======

Soyez du Ciel   

Soyez du Ciel pour être de Dieu. Ceux qui profitent de la terre exclusivement sont du diable. Vous avez une âme qu’il faut faire resplendir à la lumière divine. Votre vie doit être spirituelle, elle ne doit pas tenir compte des circonstances de vie. En ce bas monde, mais elle doit s’opérer dans la grâce sanctifiante qui vient de Dieu, car cette grâce vous offre l’élévation de l’âme, cœur et esprit, et même du corps, au-delà des contingences de ce monde.

S le Père vous a créés ici-bas, ce n’est pas pour que vous y demeuriez, mais pour que vous viviez le Ciel pour vous y établir. C’est le sens même du combat spirituel qui doit dégager toute vie humaine au-dessus des événements terrestres.

La vie que vous possédez, prenez bien soin de l’employer pour qu’il n’y ai pas de perturbation dans le cheminement spirituel qui doit vous mener vers Dieu. Il faut tenir compte de la vie présente, certes, mais uniquement au profit de la sanctification votre âme et de celle de vos frères et sœurs dans la foi.

Vous devez donc comprendre que la seule vie possible est celle qui se trouve placée au-dessus de tous les univers, qui est la Vie Divine. Cette Vie Divine doit être pleinement réalisée en vous en vue de l’éternité.

=====

Le degré de connaissance du Ciel    

Le degré de connaissance du Ciel dépend de la qualité de votre prière qui influe sur l’élévation de votre âme. Il faut toujours être dans la bonne disposition d’esprit pour élever la prière vers Dieu. Il faut toujours être attentif aux sollicitations de Dieu, pour gouverner votre vie sur la terre, comme vous le feriez au Ciel, c’est-à-dire, en étant amplement investi par la grâce qui vous permet de déceler le droit chemin.

Il est important de savoir s’assujettir à Dieu, dès les premières secondes de votre réveil, pour être dans la paix du Ciel et avoir la tranquillité d’âme. Appliquez-vous bien, dès le matin, à comprendre ce que Dieu attend de vous et de quelle manière vous devez accéder à la volonté de Dieu pour un objectif fixé par Lui. L’objet est souvent l’objet de votre prière et Dieu vous indique comment vous devez parvenir à ce que vous souhaitez obtenir.

Dans la vie ici-bas, il faut vouloir renaître à la vie pleine et entière et ne pas se contenter de demeurer ce que l’on est depuis le départ. Il faut réellement bien faire pour obtenir l’investiture d’une vie renouvelée : c’est Dieu qui vous La propose et qui vous l’offre. Pour cela, il faut absolument vouloir s’acquérir les mérites de l’humilité, pour triompher de soi et vivre en Dieu. Car tant que vous serez de la première vie naturelle et pécheresse et que vous n’aurez pas su faire un examen de conscience approfondi, vous ne recevrez pas du Ciel la grâce suréminente de vivre la vie restaurée, c’est-à-dire la seconde vie.

Pour cela vous devez quitter la première vie terrestre matérielle et craintive pour aborder la plénitude de la vie à venir qui est, par définition, infinie dans le temps et dans sa puissance même. En effet, lorsque Dieu investit votre nouvelle vie, il lui accorde la plénitude de sa grandeur : donc ce n’est plus vous qui vivez, mais Dieu en Vous. A cela, on reconnait le véritable enfant de Dieu, non plus issu de la chair, mais de l’esprit.

=====

Se délivrer du mensonge   

Ecoutez avec acuité la volonté de Dieu qui vous délivrera de tous les mensonges répétés sur la terre. Car, si le démon se nourrit du mensonge, il en a également infecté le monde entier. Il est de la nature même du diable de tricher, de ne pas se comporter avec les hommes, face à Dieu. Le monde, depuis des années et des siècles, est sous l’empire du démon qui, progressivement, s’est emparé de tous les domaines de la vie sociale. Par le mensonge, il a voulu attirer les âmes au mensonge et par la séduction, il les a amenées à lui, non pas pour offrir la vérité et les promesses réelles, mais les tromperies et les mensonges réitérés. L’orgueil de l’homme satisfait par le diable a voulu s’emparer de tous les domaines de la vie humaine, pour y perpétuer les impiétés, les séductions du monde. C’est d’ailleurs maintenant qu’arrive l’échéance fatale, puisque tout appartient au diable, et il n’y a plus un seul lieu de vie sur la terre où vous pouvez échapper au diable, et il n’y a plus un seul lieu de vie sur la terre où vous pouvez échapper au mensonge et à la corruption.

Il est important de se ressaisir maintenant car Dieu vous appelle à votre sauvegarde. L’Heure de Dieu s’écrit avec une majuscule afin de ne pas tomber dans le chaos du fanatisme satanique, mais pour vous relever de vos cendres et courir vers le Lumière éternelle. Il est temps de se ressaisir, car les appels divins ne seront plus dans quelques années. Ne vous dites pas : il est bon d’attendre encore !! Dans quelques années, il n’y aura plus rien. Si vous ne vous préparez pas maintenant, vous ne serez jamais prêts. Je vous invite à exorciser vos pensées.

Pour enter dans la demeure de Dieu, il faut avoir un esprit bien disposé et clair. Avec vigueur, vous devez combattre avec vous-mêmes, le vrai combat selon la nature : sortir le diable de vos entrailles pour pouvoir accéder à la vie nouvelle. Le diable pèse bien lourd en vous et il est très difficile, à ce stade de la vie, de pouvoir en extraire la force de l’ignominie, car elle est tentaculaire, s’agrippe à toutes les parois de votre intérieur, comme le lierre.

Il faut beaucoup peiner pour avancer dans la voie du salut, ne vous épargnez aucune souffrance extérieure, il est bon de vouloir tirailler la chair pour l’empêcher de vous étouffer dans le péché. C’est votre heure, je n’y reviens plus, c’est votre heure.

=====   

Donnez aux pauvres de cœur 

Donnez aux pauvres de cœur ce qui leur manque. Ce sont les déshérités du cœur, c’est-à-dire riches de leur orgueil humain. Il faut être pauvre de cœur oui, dans le sens noble du terme, et roche de l’Esprit vivant qui vous sanctifie. Il y a trop de cœurs pauvres, flétris, qui ont besoin d’être regonflés par la grâce salvifique, c’est-à-dire, qui ont besoin de renaître à la vie. Quand le cœur fait défaut de fonctionnement, cela est lié à la nature même de la grâce qui est sanctifiante.

Un cœur bien irradié par la grâce céleste ne peut être moribond, desséché, faiblard, mais, au contraire, toujours empli de l’espérance de Dieu, qui est en quelque sorte l’air de la vie pour lui. Je vous l’ai déjà dit, l’air que vous respirez, c’est la grâce qui doit entrer dans votre corps. Si votre vie est de prière, elle reçoit en retour la grâce nécessaire à son déploiement. Un cœur moribond, desséché n’est pas arrosé par les vertus mêmes de la bonne odeur de sainteté. Soyez des cœurs affamés de la justice de Dieu, qui veulent être en partie restaurés par la substance éthérique de la Lumière céleste.

Si vous êtes de Dieu, votre cœur devient vaillant, il est doux, il est prospère, il ne demande qu’à vivre et à poursuivre sa vie. C’est par un arrêt que la mort projette sur vous, que le cœur s’arrête de battre, à cause de la recherche de l’air de l’espérance qu’il ne trouve point, car la grâce n’y est pas. Sachez opérer toute chose par la vie de Dieu, afin que tout ce qui est de vous-même, votre entité soit pleinement englobée dans la présence de Dieu. Tout ce que vous faites doit porter la marque du Ciel.

Agissez en toute conscience pour légitimer toute vos actions en Dieu. Il n’y a pas de vie sans Dieu, il n’y a que la mort.

                                                                               =====                         

L’heure du bilan

Enfants, soyez heureux de recevoir Ma gratitude et Mon enseignement miséricordieux, pour vous, ainsi que pour tous ceux qui viendront, un jour, au nom de la Sainte Gloire de Dieu.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il est l’heure de faire le bilan de vos vies, et de promulguer avec le Ciel, votre attachement à la Foi, dans la fidélité du cœur. Vous n’êtes pas des enfants sains, ni selon l’esprit, ni selon le cœur, ni selon le corps. Vous pensez à votre loyauté envers le Ciel, et, Moi, Je vous dis qu’elle n’existe pas. Jusqu’à présent, vous avez prouvé trop peu de fidélité à Dieu, vous n’avez pas encore été mis à l’épreuve. Lors des tribulations à venir, le Ciel examinera votre docilité à l’Esprit de Dieu, en combattant les hérésies et le monde du péché.

Aujourd’hui, que pouvez- vous prouver ? Rien, car tout était calme extérieurement, pour vous, la vie sur terre a été un paradis, sans anicroche, il était facile de trouver quelques moments opportuns, pour déclarer votre amour à Dieu.

Demain sera tout à fait différent, car vous allez connaître les souffrances, les ruines. Vous ne mangerez plus votre pain blanc, comme aujourd’hui, et, pourtant, le Ciel exigera de vous loyauté, abnégation et fidélité à Son égard. Ce n’est que dans les tribulations que Dieu sonde les reins et les cœurs. Bien sûr, vous souffrez un petit peu, à cause du péché, à cause de l’immoralité de ce monde.

Pour autant, sachez que vous êtes comme des dieux sur la terre, le Ciel vous a pourvus en toutes sortes de bénédictions, pour que, ayant connu la facilité et la prospérité ici- bas, vous sachiez ce qu’est la difficulté de vivre en ce bas monde.

Mais vous ne serez pas orphelins bien longtemps, puisque arrive Saint Jean Baptiste Hélie, pour vous montrer le chemin qui mène à Dieu.

=====

La volonté de chacun    

La volonté de chacun pour accomplir son devoir spirituel est une exigence fondamentale. Ren de plus important que de conjuguer vos forces pour obtenir le salut éternel. Vous devez, dans la plus grande mesure du possible, vous tenir droit sous le Ciel, devant la Face de Dieu. Les esprits fourbes n’ont pas de place dans le Royaume des Cieux. Seules, la droiture, l’honnêteté, la justice peuvent être entretenues, en vue du bien supérieur de votre âme. Si vous n’êtes pas dans les vertus énumérées, vous ne serez jamais capable d’entrer par la porte. Lorsque vous essayez de passer un divan par le chambranle de la porte, cela ne peut se faire.

Il faut avoir l’esprit droit et honnête. Ce q plaît le plus à Dieu est de pouvoir donner au monde la grâce suffisante, pour que les âmes puissent devenir des entités spirituelles incomparablement belles. Si vous savez être de Dieu, vous vous attachez à ce que Dieu soit béni dans toutes les phases de votre vie, vos actes, car vous ne pouvez détacher votre regard de Celui qui vous a créés : vous savez que vous lui devez tout.

La vie sur terre n’est qu’une parenthèse, qu’il faut savoir refermer pour ouvrer la vie éternelle dans les Cieux. Celui qui, sur terre, ne veut pas fermer cette parenthèse et s’accorde de longs jours ici-bas, ne pourra jamais ouvrir la voie de la vie éternelle. Soit l’un, soit l’autre : 1) soit votre pèlerinage s’arrête de manière définitive, selon les exigences de la vie humaine, soit vous préférez vous condamner et rester ici-bas, pour y mourir.

Si vous aimez Dieu, il vous tarde de fermer la parenthèse et avoir un souci ardent de retrouver le Seigneur Dieu Père. Celui qui s’attache trop aux biens de ce monde périra ave eux, car sa seule connaissance est celle de la mort. Aimez les biens précieux qui viennent du Ciel, sachez les obtenir pour grandir dans la Vérité et faire votre salut.

=====

La vie de ce monde est abjecte   

La vie de ce monde est abjecte, comme l’illustre forcément les évènements du monde. La vie de ce monde est à ce point avilie aujourd’hui, qu’elle ne possède plus les richesses infinies de Mon Esprit d’Amour, mises à la disposition de tous les esprits de bonne volonté, pour qu’ils s’enrichissent de l’Esprit de Vérité. La vie aujourd’hui est horrible et mortelle pour toutes les âmes. Demain, vous verrez le comble de l’horreur et de l’infortune, car Dieu n’est plus dans vos cœurs, dans vos vies.

Le monde actuel est gouverné par l’esprit de satan et tous les hommes au pouvoir sont inspirés de Lucifer. Quand on ne croit plus en Dieu, on est obligé de recevoir l’esprit du diable.  Il n’y a plus de neutralité, c’est soit l’un, soir l’autre. Ceux qui ne prient pas Dieu et pensent ne pas être mauvais, sont sous la coupe du diable.

Pour être sauvé du trépas éternel, il faut avoir la vie de Dieu en soi, dans l’adoration et la plénitude de la vie de foi.

Satan à resserré ses filets sur vous tous, il est en train de compter ses victimes. Seuls sortiront de la nasse quelques-uns, enrichis de la grâce céleste. Pour les autres, rien : ce sera la mort. L’humanité dans sa veulerie, s’est laissée prendre. Par votre faiblesse, le diable s’insinue en vous, et, quand vous ne priez pas, vous êtes en état de faiblesse, et quand vous êtes en état de faiblesse, satan vous prend progressivement, sans que vous vous en rendiez compte.

L’Univers invisible est subtil pour le corps, mais réellement concret pour les âmes, pour les enfants de prière qui ont élevé leur cœur vers le Ciel et se sentent pénétrés du fol amour de Dieu, et ressentent, par opposition, les agressions du diable, lui qui demeure un esprit vivant et libre de faire le mal.

Sachez être de la Volonté de Dieu, plus que jamais, maintenant. C’est l’heure où tout est Foi. Le plan de Dieu s’exerce, dès à présent, afin de sauver ce qui peut l’être encore, et donner au monde la justice par laquelle il va être frappé. Vous n’avez plus de temps maintenant devant vous, c’est l’heure du règlement des comptes finaux.

=====

La Vérité est en train de fondre sur la terre 

La Vérité est en train de fondre sur la terre, comme le beurre au soleil de la justice Divine. Nous vous avons préparés à souffrir tous les assauts du démon, qui vont déclarer la guerre à l’unique Foi. Vous devez donc, vous rappeler, sans cesse mes messages, afin que votre vie devienne pure pour Dieu.

C’est l’heure de la grande victoire du Ciel, qui passe par le grand affrontement des nations entre les suppôts du diable et les hommes de Foi. Vous devez donc redouter toujours vos sentiments humains et les mettre sous le boisseau, afin que, seule, votre fois vous fasse triompher de tous les évènements apocalyptiques. Celui qui a la véritable foi dans le Seigneur ne peut être trompé par les démons, il ne peut désespérer, car il connaît, par avance, le chant de la victoire. Si votre vie est loyale et conforme aux règles de Dieu, vous n’avez rien à redouter, car votre vie se passera demain, comme elle s’est passée auparavant, c’est-à-dire, dans la sérénité.

Quand les nuages sombres s’abattront sur la terre, que votre vie intérieure soit toujours pénétrée des rayons ardents du Salut de Dieu.  C’est selon la force intérieure, qui est vôtre, que vous pourrez   surmonter les épreuves de la fin des temps. Celui qui aura beaucoup aimé les paroles du Ciel et les aura mises en pratique sera sauvé.

La connaissance de la Foi, selon la forme, ne permet pas d’accéder au salut. C’est le fond de la Loi Divine que vous devez connaître dans votre cœur, pour acquérir le salut.

=====

Ayez la joie du Ciel

Ayez la joie du Ciel à présent, car, pour prier, il faut d’abord espérer et croire dans la parole du Ciel. Si les messages d’espérance ne sont pas pour vous une bouée de salut, les prières sont inefficaces. Car toute prière doit tendre à connaître Dieu, dans son a de miséricorde. La grandeur de l’âme est de connaître les affres de la Colère Divine.

Toute âme qui prie doit être en accord au travers de l’abstinence, de l’humilité, avec la recherche de Dieu. Une âme qui s’accomplit en Dieu, fait ses devoirs comme il le faut, en vérité et en amour. Pour comprendre Dieu, il faut avoir, dans l’esprit et le cœur, le message lumineux que Dieu envoie à l’humanité de bonne volonté.

Aimer Dieu, c’est aimer son âme et faire tout ce qu’il faut pour entrer dans la Volonté divine, afin d’y être admis comme l’hôte que Dieu désire inviter et qui va prendre place à la table de noces. Vous n’êtes pas de Dieu, si vous priez sans savoir.  Prier doit s’inscrire dans l’objet même de la contemplation.

Si Dieu n’était pas, il n’y aurait pas d’espérance et tous les messages ne seraient pas justifiés d’un quelconque espoir. Mais Dieu a pris soin de vous communiquer Ses commandements, afin que vous soyez plus forts, plus hardis et plus merveilleusement heureux. La prière est la sanction d’une âme qui veut se livrer à Dieu et être éprise de Sa Volonté.

Vous n’avez qu’un seul commandement à accomplir : il est celui de la bienveillance, parce que, par elle, vous avez toutes les vertus qui s’y rejoignent. Mais il faut avoir connu ces vertus particulières pour parvenir à ce que Je nomme : Bienveillance.

=====

La vie de Ciel vous appartient   

La vie du Ciel vous appartient dès le premier instant comportement dans la prière et la joie. Dieu ne refuse jamais le Ciel à qui que ce soit. Le Ciel est ouvert aux âmes de bonne volonté. Il faut vouloir changer de vie ; laisser les idées du monde pour vouloir pour vouloir acquérir le Ciel. Il est un choix que vous seul devez faire, et c’est par lui que vous allez connaître les béatitudes des temps éternels, qui sont dans l’ordre supérieur de la Création.

Vouloir vivre ici-bas comme des animaux n’est pas gratifiant pour l’homme. Il faut vouloir dépasser le stade animal humain pour solliciter, dans la Grâce, l’état spirituel qui vous donne accès à la vie de sainteté et de gloire. Être enfant de Dieu dispose que vous soyez enclin à vivre la volonté de Dieu, du Ciel, dans toutes les étapes de votre vie présente.

L’illumination produite par l’amour de Dieu donne à votre vie un élan particulier qui la hisse sur les sommets de la vie au Ciel. Puisque vous n’avez qu’une vie à sauver, il faut vous dépêcher d’accomplir les gestes particuliers qui témoignent de votre affection pour Dieu et vous donnent à prier dans la communion des Saints.

Les idées de l’homme impur sont le ressentiment, la rage et la haine envers la Création, envers le Créateur et envers soi-même. Il faut donc oblitérer l’homme ancien pour dégager l’homme neuf.

Le renouveau des temps, à venir s’applique aux hommes de sanctification. La vie que Dieu propose maintenant aux âmes conciliantes est une abondance de biens que chaque âme va découvrir pour sa plus grande expansion. De vermisseaux que vous étiez, vous deviendrez, dans la Cour Céleste, des géants dans la Grâce et la justice, capables de faire chavirer le monde entier.

N’oubliez pas que tout appartient à Dieu, mais il vous faut seulement découvrir les possibilités de vie accrue que Dieu vous expose à connaître, lorsque vous ne refusez pas Sa sainte Grâce. Soyez de Dieu avant toute chose, pour être participants de la vie réelle qui n’appartient pas à ce monde.

=====

Prenez vos précautions  

Prenez vos précautions en ces temps où la société universelle, mais pour vous particulièrement française, est en train de s’écrouler. Car il va y avoir, en France, tant et tant d’agitation, de guerres, d’homicides : les gens perdront la tête, car il n’y aura bientôt plus d’économie propre à leur donner une subsistance honnête.

Les hommes sans Dieu déclareront la guerre à « leurs frères » au nom d’une justice qui n’existe plus ici-bas, mais dont ils voudront être les procureurs, voulant ainsi s’arroger les droits de justice et de châtiment. Les expéditions punitives seront légions, dans tous les territoires de France, car chacun en voudra à son prochain d’être le malfaisant, qui doit donc purger sa peine en invoquant la mort. Il y aura beaucoup de révolutions à l’intérieur de la révolution du monde, puisque tous les états de la terre et des sociétés seront affectés par une nécrose qui va infecter les âmes et les cœurs, au point qu’il n’y aura bientôt point de survivants en ce monde.

Priez bien pour ne pas entrer dans cette épouvantable tentation, et pour forger votre salut au-delà de ces tribulations mortelles.

=====

Vous connaissez la fable   

Vous connaissez la fable des animaux malades de la peste ; sachez que l’humanité entière a contacté la peste et le choléra réunis. Il n’y a pas lieu de se féliciter des quelques progrès commis par certains, car le désastre est immense. Vous allez assister à un véritable holocauste, perpétré par la justice divine, aux seules fins de nettoyer les purulences spirituelles engendrées par les hérésies ; les crimes, les blasphèmes.

Cette heure est suffisamment proche pour que je vous dise : « enfants, allez dans Ma Paix pour annoncer Ma Gloire !  » Ma Paix n’est pas vaine, ni Ma Gloire. A celles et ceux qui voudront entendre un peu de vérité, il y aura le bénéfice de la conversion par Ma Miséricorde. Vous savez à quel point Ma Miséricorde s’est étalée au sein de toutes les âmes créées, pour essayer de sauver la moindre parcelle d’humanité.

La vie humaine a poursuivi son cours, en ayant étêté la cime spirituelle qui lui donnait des lettres de noblesse au sein de la Création. L’homme ne pense qu’avec ses pieds, et toutes ses pensées plongent dans l’enfer.

Les seules âmes sauvées dans les derniers temps auront tellement de vices, de paresse et d’ignominie accumulées, qu’un long purgatoire s’imposera pour les rendre plus blanches et leur administrer les Sacrements du Ciel, pour obtenir la véritable Lumière. Je vous l’ai déjà dit : vos âmes sont atrocement laides, mais, dans cet espace de la fin, il est presque normal que les âmes les plus représentatives de Dieu sur terre, soient à ce point amochées, c’est-à-dite : enlaidies par le péché.

Une âme pieuse d’aujourd’hui n’aurait jamais été reçue dans le sein du Père, à l’heure de la mort, quelques siècles en arrière. Je veux que vous compreniez la réalité de ce monde, pour la comparer çà celle des temps jadis.

Il y a un tel précipice entre une vie du Moyen Age ordinaire avec une vie spirituelle pour une âme élue de Dieu aujourd’hui, que l’âme ordinaire des anciens temps ne voudrait jamais échanger sa vie contre la vôtre à cause du péché.

=====

Voici maintenant la mission pour la France  

Voici maintenant la mission si fondamentale, si nécessaire pour que la France puisse revivre dans mon cœur aimant, qui veut vous restaurer dans l’Amour de Dieu.

Voici l’époque où la tragédie commence à se produire en France et où satan veut imposer sa loi criminelle sur toutes les âmes fidèles à Dieu, leur déclarer la guerre et vouloir les détruire jusqu’à la dernière. Voilà, mes enfants, vous êtes colonisés par des hordes barbares et sauvages de diverses tribus, animées de l’esprit de satan et qui s’installent chez vous, dans la Mère Patrie de Dieu, sans y avoir été invitées, mais seulement volontairement par les esprits sournois et pervers qui, du haut de leur chaire gouvernementale, veulent imposer la mixité des peuples, c’est-à-dire l’invasion, par les boucs venus de pays lointains, des brebis installées depuis des siècles dans les domaines du Seigneur en France. Ces boucs ont pour chefs, des loups, avec qui ils s’entendent très bien pour mener le combat vital contre toutes les espèces humaines vivant sous le regard de Dieu.

Ne soyez pas naïfs, mes enfants, mais comprenez bien de quelle espèce d’animaux je parle : nuisibles parmi les nuisibles, qui ne viennent que pour prendre ce que l’homme honnête et paisible a produit durant des années d’efforts, à la sueur de son front. Le pouvoir restauré sur la France aura bien soin de châtier tous ces occupants indésirables et leur faire payer le prix de leurs diabolique desseins.

Il faut donc que s’inscrive sur le sol de la terre de France, les décrets de Dieu, pour commander aux troupes de la justice Céleste, de châtier, de poursuivre et d’exterminer toutes les créatures qui ne sont pas de Dieu, afin que le Royaume ainsi restauré puisse, à nouveau, bénir et sanctifier le Nom de Seigneur.

=====

Le mystère de la Foi   

Le mystère de la Foi est grand, puisqu’il touche votre âme et votre cœur. Ce n’est pas parce qu’il touche la chair et la matière qu’il est merveilleux, non, car au-dessus et au-delà de la chair, il y a l’esprit lumineux, l’esprit de vie éternelle. L’homme est fait de cette manière que, dans l’esprit et le cœur, il doit ressembler à Dieu, mais que, selon les actes de la chair et de la matière, il peut ressembler au diable animal. Voilà pourquoi, l’homme est baigné par les deux influences de la lumière ou des ténèbres, le libre arbitre lui donnant l’occasion de choisir entre l’un et l’autre.

L’homme a était fait à l’image de Dieu pour donner à Dieu les grâces par lesquelles il est devenu enfant de Dieu. Dans cet échange merveilleux, il y a les facultés de l’homme intelligent qui veut nourrir sa vie spirituelle en rendant grâce à son Créateur. Dans l’autre cas, l’esprit du monde vagabonde ici-bas, avilissant l’homme dans sa chair et dans son cœur, lui donnant la manifestation du diable, qui entreprend les activités lugubres contre l’intelligence, contre la vie divine.

Voilà pourquoi, sur la terre, il y a deux espèces d’humanité : l’une qui vient de Dieu et qui rend grâce à son Père en fournissant de bonnes œuvres, et l’autre qui est adoptée par le diable et qui n’est capable d’aucune œuvre satisfactoire. L’humanité n’est pas une et indivisible, en raison de son appartenance charnelle, physique, homogène, mais uniquement dans l’esprit et l’âme, qui transcendent la vie d’ici-bas pour l’élever à la face de Dieu.

=====

Le Ciel gronde     

Le Ciel gronde, prêt à envoyer le feu du Ciel sur la terre, pour que toutes les âmes impies soient châtiées jusqu’à la mort. C’est ce qui va advenir dans quelque temps, c’est-à-dire dans les moments où Saint Jean-Baptiste Hélie foule la terre de ses pieds adorables. Il y aura une telle convulsion du monde qu’il va falloir beaucoup de force et de courage pour que les âmes les moins enténébrées puissent survivre par la Grâce à tous les désastres générés.

Mes enfants, soyez vous-mêmes dans l’allégresse, car, lorsque ces instants privilégiés parviendront jusqu’à vous, vous saurez alors que c’est l’heure de votre délivrance et, au lieu de pleurer et souffrir à cause du déluge qui tombe sur vos têtes, vous serez ravis jusqu’à l’extase, voulant jouir de ces instants se précieux où Dieu vient au secours de Son humanité.

                                                                                      =====

Votre dilection doit aller droit à Mon Cœur   

Votre dilection doit aller droit à mon cœur, qui a le seul privilège d’acquérir vos vies pour le remettre à mon Père, en leur donnant le visa pour l’Eternité. Car les âmes que je reçois, si brûlantes d’amour pour Moi, se voient dotées d’une reconnaissance immédiate et sans borne, pour leur fidélité à l’Amour triomphant que je leur ai témoigné par le versement de Mon   Sang. Ainsi parées de Mes attributs royaux, les âmes qui ont souffert en Mon Cœur et en Mon Nom, sont destinées et amenées à partager la Sainte Gloire du Père, dans les rangs mêmes où leur triomphe les attend au Paradis. Vous savez que Ma Sainte Croix, aujourd’hui, dispense les rayons glorieux en vue de la béatification des âmes converties. Cette Croix qui ,luit dans la Gloire éternelle du Père promeut les âmes fidèles dans la justice et l’amour triomphant, pour qu’elles reçoivent le diadème étincelant pour leur victoire sur les ténèbres.

Ma Croix va triompher pour vous, sur terre, c’est une question de temps, pour le Ciel. C’est une réalité omniprésente. Il vous suffit d’employer les moyens transmis par la Grâce du Seigneur Dieu Eternel, pour combattre les ennemis de la Foi, subjugués par le prince du mal et du mensonge.

Quant à Moi, je vous offre Mes Plaies victorieuses, pour votre guérison totale en faveur de la victoire, lors de laquelle vous aurez commencé le combat définitif. Par les moyens de l’infinie Miséricorde qui repose sur vous, vous allez maintenant, accomplir votre devoir d’homme libre, pour vous propulser hors de l’état pitoyable du règne mortifère du diable. Vous allez entrer en convalescence, dans les bénédictions surnaturelles de la Foi que Dieu vous donne en abondance maintenant, pour libérer définitivement votre vie de l’enfer carcéral.

=====

Se rapprocher de l’Immaculée Conception   

Vous devez vous rapprocher de plus en plus de l’Immaculée Conception. Si vous ne faites pas d’efforts sur vous-mêmes, pour pouvoir satisfaire le plan du Salut, alors votre vie est moribonde. Les âmes qui entretiennent le feu dévorant d’amour parviendront à l’Eternité de la Gloire du Ciel. Vous n’avez qu’un seul chemin à parcourir, le chemin de la vie réelle, le chemin de Dieu.

Votre plus grande œuvre ici-bas est de rendre la Joie de Dieu qui vous à créés à Son image, afin que toute chair devienne obéissante à l’Esprit. Par ce chemin de Vérité vous comblerez toutes vos lacunes et votre volonté sera tournée vers le Seigneur.

Il faut absolument recréer la nature humaine qui sommeille en vous et qui est la nature véridique que Dieu à placée au tréfonds de votre être. Il faut vous défaire de tous vos oripeaux, qui ont une apparence si douteuse et peu sincère. Votre vie aura changé quand vous aurez endossé les habits neufs à l’intérieur de vous-mêmes.

 Quand vous aurez compris à quel point Dieu vit en vous, Dieu vous rénovera. Par la sainteté, vous établissez le lien avec Dieu durablement et ce lien vous nourrit substantiellement avec Dieu. Ne croyez pas que soit venu l’heure d’abolir le péché, il va continuer sous une forme moins effroyable, moins rude, mais tout aussi véritable que toute trace de péché. Il ne sera pas mort demain, mais il faut travailler sur l’humain pour rendre à votre sein l’éclat de Dieu en vous.

Il faut aimer absolument l’être spirituel qui est en vous et qui est la représentation, de la vie de vôtre humanité.

=====

 Croyez bien ce que vous ne voyez pas encore     

Croyez bien ce que vous ne voyez pas encore, afin que quand vos yeux de chair s’ouvriront, vous n’aurez aucun scrupule à n’avoir à n’avoir pas entendu Ma Parole, au commencement. Tout ce que je vous annonce est vérité, il faut croire en ma parole. Ma Promesse est unique, car Elle concerne le redressement des enfants de Dieu sur terre.  Et lorsque je vous annonce un évènement, un miracle, croyez bien avant qu’il soit parvenu à sa matérialisation.

Car, pour avoir le fruit d’une Promesse divine, il faut être en état de grâce, et si votre foi était aussi haute qu’un pissenlit, vous seriez à même d’exaucer toutes Mes promesses sur le champ.

Mais voilà, le Seigneur vous laisse le temps de la méditation, du renoncement à vous-mêmes et de vôtre élévation spirituelle, pour arriver à concrétiser le fruit de la Promesse. Je vous le dit bien noblement, soyez de Dieu, dans le ravissement et l’extase, pour ne pas avoir à redouter l’impéritie de ceux qui s’acharnent contre Dieu et qui pourraient vous mordre.

Car votre vie à vous est un témoignage éclatant de la Divine Volonté, qui doit s’accomplir incessamment dans une terre renouvelée. Soyez heureux d’être amoureux du Ciel, car le Ciel vous sauvera et seulement le Ciel. Soyez en harmonie avec les principes de la Vie Céleste, que l’ai établi sur la terre des vivants, pour sauvegarder les âmes des justes. Les âmes impies ne M’intéressent plus aujourd’hui, car elles savaient ce qu’elles devaient connaître, de toute éternité, du Sauveur. Elles ont reçu leur lot ici-bas, Je M’adresse seulement aux enfants de Ma Paix.

=====

Ayez à cœur de fomenter la rébellion     

Ayez à cœur de fomenter la rébellion des justes contre les orgueilleux qui dominent le monde. Car, si Elie seul, à su croiser le fer contre le peuple hébreu idolâtre, pur honorer la Justice Divine et l’Appel de Dieu, combien plus, vous qui êtes Mon peuple de prédilection, avez le devoir de vous rassembler au Nom de Ma Volonté, pour lutter contre les ennemis infâmes de la Foi.

Je veux, de toutes Mes forces, que vous lanciez maintenant le combat contre les forces sataniques qui, gouvernent le monde, car le régime de la terreur doit stopper net pour l’avènement de Mon Royaume Glorieux, et, avant cela la préparation de Mon Trône par le zèle de Mes serviteurs bien-aimés. Je veux que vous soyez assurés de Ma Puissance légitimes en votre faveur, dès que vous aurez commencé à vous réunir au sein de la Mission Royale et Divine pour contrecarrer l’avance si rapide des forces sataniques qui, maintenant, sont prêtes à en découdre d’une manière définitive avec le peuple de Dieu.

Ne pensez pas, loin de là, que les épreuves connues actuellement dans le monde, visant à éradiquer Mon peuple, soient relâchées dans leur expression et leur terreur. Au contraire, le démon est en train de finaliser son projet d’exterminer la Nation de mon peuple, en le soumettant à des jougs plus terribles encore qui, pour l’essentiel, seront d’affamer les enfants du Dieu Véritable.

=====

Ayez le regard d’adoration    

Ayez le regard d’adoration constamment pointé vers les choses saintes. Car il faut toujours vous rappeler que votre âme vient du Ciel et doit y retourner.

Le secret d’une âme conçue sur la terre est que, d’une semence jetée dans un corps par le Père des Cieux, cette graine puisse parvenir à s’épanouir comme la fleur du printemps, pour transmettre sa beauté à la Création.

La beauté d’une âme s’évalue à l’aune de sa science céleste, et elle devient une véritable fleur épanouie du Grand Printemps, lorsqu’elle a su maîtriser sa vocation c’st-à-dire révéler les dons de Dieu en elle. A la suite de quoi, cette belle âme du printemps reçoit sa consécration, quand vient le jardinier du Ciel, qui, en admirant la sainteté et la lumière de ses vertus, parvient à la cueillir au faîte de sa splendeur, pour la prendre avec Lui.

Le Jardinier du Ciel est votre Seigneur qui attend que la semence qu’il a planté en votre sein, devienne la plus belle fleur de printemps, car le printemps du Ciel est la Résurrection de l’âme.

=====

La Grandeur de Dieu veut épouser    

La Grandeur de Dieu veut épouser votre petitesse, l’immensité du Ciel veut s’unir à la poussière humaine, l’infini Créateur veut aimer la créature inconsciente. Tant que vous n’aurez pas cette échelle de valeurs à l’esprit, vous ne pourrez comprendre Dieu, vous ne pourrez donc aimer Celui qui vous a donné la vie, car Dieu veut se laisser aimer selon les dispositions que votre âme établit à contempler l’Univers. Or, l’Univers doit vous donner déjà un aperçu de l’infinie Grandeur de Dieu, pour qui les Univers entiers ne constituent qu’une goutte dans l’océan infini de Sa Création.

Lorsque l’âme découvre son néant ici-bas, lequel sait éprouver les vertus divines attachées à sa nature, elle peut alors comprendre à quel point, elle aussi, est partie prenante dans la Divinité de Celui qui l’a créée.

Autrement dit l’humain est tout petit dans l’ordre de l’infinie Grandeur de la Création, mais il peut devenir infiniment grand, selon la nature divine que Dieu veut lui révéler. Avant de devenir saints, il faut d’annihiler totalement et reconnaître le péché comme facteur primordial, l’orgueil, qui ne veut pas reconnaître Dieu comme le seul Père vénérable, c’est-à-dire, digne d’adoration.

Vous aurez beau dire et beau faire, si vous ne commencez pas par devenir comme des tout petits enfants innocents, votre sanctification demeurera morte, avant que d’avoir vécu. Car ce qui plaît à Dieu, c’est un esprit humilié, un cœur contrit, une volonté anéantie, afin que l’homme créé soit capable de se révéler fils de Dieu.

=====

Il est temps de penser au triomphe de l’église nouvelle    

Il est temps de penser au triomphe de l’église nouvelle qui est l’instrument de Ma Miséricorde et de l’Alliance Nouvelle, dans la Gloire du Père. Sans elle, nulle âme ne peut être sauvée et mon Eglise, qui n’est pas de ce monde, arrive dans les temps qui viennent, pour honorer Mon Nom, par lequel je transmets toute vie au peuple de bonne volonté. Mon Eglise nouvelle remplacera, avec bonheur, la fausse Eglise d’aujourd’hui, que je ne reconnais plus comme organe vivant de Ma Divinité et qui n’est pas capable de transmettre la Vérité. Comme je l’y avais engagée sous l’autorité de Pierre.

Le devoir de la Mission Divine consiste à l’intronisation de Mon Temple de Vie., afin que les âmes, affamées de justice, puissent recevoir leur récompense et leur réconfort au sein de de Mon Corps Mystique et Glorieux qui se donne à toutes les âmes.

 Ayez à cœur de transmettre Mes dons sacrés, selon la voie même par laquelle J vous ai enseigné toute chose dans Mon Esprit de Vérité.

La Vie du monde à venir ne s’accomplira que sous l’autorité de Mon Eglise, la nouvelle Eglise. L’ancienne Eglise sera totalement désarmée, car elle n’est plus valide pour flotter sur les eaux saintes de la Création renouvelée.

Vous êtes la nouvelle Eglise et en vous, j’établis Mon Alliance Nouvelle. Travaillez en âme, en esprit et en cœur à restaurer Ma Vie sur la terre, pour que Ma Vie donne beaucoup de fruits par vous et avec votre collaboration. (Ce dernier paragraphe s’adresse tout spécialement à ceux devant œuvrer au sein de la Mission Divine).

=====

Votre compréhension de ma venue parmi vous     

Votre compréhension de ma venue parmi vous doit soulager votre cœur dans l’espérance. Les messages annoncés ici permettent de prolonger cette espérance au-delà de l’espace-temps humain, pour vous laisse goûter avec joie la Promesse des évènements à venir. Il n’y a pas une seule seconder sur la terre sans que Mon Père produise les fruits de Sa Volonté en toute justice. Il le fait à tous les instants de la vie courante, parce que la vie du monde fait partie de Son Eternité et, quoique les jours et les nuits s’enchainent ici-bas, quoique votre système solaire passe au gré de ses circonvolutions, la Création demeure inébranlablement liée à la Volonté du Père, qui a posé Son édifice sur toute créature.

La dimension par laquelle vous entrez dans la Volonté de Die, n’est pas de nature visible selon la loi de la physique, car la dimension qui est attachée à l’éternité n’est pas de nature proche à l’humanité ordinaire Dieu mis un écran invisible entre la sainteté et la vie humaine sur la terre, un écran étanche et impénétrable, sinon par ceux qui possèdent une âme suffisamment transparente pour s’introduire dans cette dimension secrète.

Vous avez donc le loisir de prier, tout autant que la Sainte Grâce vous donne de fruits à cueillir. Et ainsi, vous vous enrichissez de la vie nouvelle, qui fait triompher votre humanité au-delà de la vie terrestre, vers les sommets qui, touchant à la voûte céleste, vous permettent d’échapper à la pesanteur du monde et de vivre dans l’Eternelle Gloire du Père. Car ce qui est du Ciel est élevé, tandis que l’horizon de l’homme ingrat demeure horizontal et bas.  Comprenez bien cela : par votre seule activité spirituelle, vous devez percer la voûte des Cieux pour entrer dans la plénitude du temps qui ne passe pas.

=====

Reconnaissez les dons de Dieu

Reconnaissez les dons de Dieu comme des présents d’une rare beauté, qui sont chargés de vous transformer, pour devenir princes par héritage spirituel de Ma Divine Royauté. Le Royaume à venir sur terre ne sera composé que d’une noble espèce d’âmes, qui aura pour mission essentielle de se rappeler les témoignages de la Foi et de la Discipline ecclésiastique, en vue d’obtenir pour elle et les autres, les qualités suréminentes de foi et de charité. Cette noblesse sera pourvue selon deux méthodes, toutes ces méthodes aboutissant à un réel anoblissement de la race humaine.

Première méthode : les âmes anoblies seront, tout d’abord, d’une rare valeur spirituelle, prises d’entre les âmes anciennement nobles ayant survécu dans le Charité et la sanctification, au monde moderne.

Deuxième méthode : les âmes anoblies proviendront des âmes qui, sur le plan de la foi bet, par le degré de connaissance de Dieu, auront mérité un titre nobiliaire, eu égard à leur expérience de la vie spirituelle.

En résultat, votre société humaine sera composée, à ses hautes extrémités, d’âmes les plus nobles, conférées par le droit et la Justice Divine, pour régir l’ensemble des hommes qui seront appelés d’une manière ou d’une autre, à me servir dans la terre renouvelée.

Il va de soi que, seules, l’Eglise Nouvelle et la Monarchie Divine restaurée seront à même de composer la nouvelle Cour, qui sera celle des âmes nobles dont je réponds Moi-même, au nom de la Vérité. La cérémonie d’adoubement ne sera pas seulement protocolaire, mais, avant tout, divinisée, pour que les âmes, devant recevoir leur degré nobiliaire, soient réellement en état de Grâce, afin que la Divine Bénédiction leur soit donnée. Ces âmes seront, alors, véritablement appelées âmes adoptives.

=====

L’acte de consécration à Dieu      

L’acte d’une consécration à Dieu est d’une portée universelle, pour chaque âme consentante. Lorsque l’âme a ainsi éprouvé le sentiment vertueux de monter dans la Gloire du Père pour y être attachée, soulagée et bénie, il y a en elle, une restauration totale de sa nature spirituelle qui, déliquescente autrefois, devient assurément immortelle. L’âme a en elle la vie éternelle, et, à cause de la décadence des mœurs, elle ne peut connaître que la mort éternelle qui est rupture d’avec Dieu, par consentement et liberté.

Les commandements de Dieu ont pour finalité le lustre des âmes qui, en leur bonne volonté, vont parvenir à connaître les hauteurs célestes, pour vivre la plénitude des temps, qu’ils soient sur la terre ou au Ciel. Vous n’avez qu’un seul objectif, c’est de donner à votre âme la Gloire du Ciel et celui de rendre Sa Gloire à Dieu, car Dieu doit glorifier Ses âmes comme il glorifie toute création, par la bénédiction qui lui donne la vie.

Une âme non bâtie reçoit de l’homme les privilèges de son amour pour Dieu. Elle en bénéficie tout autant qu’une maison, en hiver, bénéficie de la chaleur apportée par une chaudière.

L’homme est fait pour aimer son âme, en adorant Dieu. L’âme est à Dieu ce que l’homme est à la nature humaine issue de Dieu, car la nature de l’âme est divine.

La nature de l’homme est spirituelle, l’homme possédant l’âme, possède la Divinité.

=====

Ma Grâce en ce monde      

Ma Grâce en ce monde se charge de vous rendre saints après Moi, car mon désir le plus ardent est de vous faire entrer dans la communion des Saints, par une ouverture de conscience vers la Sainteté que j’ai exprimée Ma vie durant, et dont les livres saints relatent ce qu’Elle a été. Mais ce qu’Elle fût est moindre que ce qu’Elle est aujourd’hui. Etant remonté vers le Père, Mon humanité est glorifiée pour ne plus recevoir ce qui était pour Moi sur la terre, c’est-à-dire, les désordres du monde qui Me piquaient le visage, meurtrissaient Mes chairs et bousculaient Ma vie intérieure d’Homme parfait.

Maintenant je peux vous dire que, par ma Grâce, vous vous obtenez le salut éternel, quoique vous ayez fait au paravent, si tant est que votre cœur se soit ravi d’admiration pour la vraie vie en Dieu et que vous ayez réellement voulu faire pièce à la vie de péché.

C n’est que par l’offrande de votre cœur que vous parviendrez à Me connaître, à Me désirer et à Me suivre. Lorsque la vie humaine est empêtrée dans ses problèmes matériels, elle ne songe à aucune autre réjouissance, car le Ciel ne compte pas pour celui qui ne pense qu’à la vie d’ici- bas.

Ma Vie est, pour l’humanité actuelle, un exil, car non contente de n’avoir pas voulu M’entendre, elle a p ouverte ses oreilles à des idoles, qui ont insufflé au monde les idées pernicieuses du temps moderne. Si bien, qu’aujourd’hui, les idoles ont droit de parole au nom d’une volonté perverse de détruire la morale issue des commandements divins. Le monde préfère se laisser diriger par les fanfreluches qui n’ont aucune conscience, plutôt que la Vérité de Ma Vie que j’ai offerte à tous en abondance.

=====

Aimez à participer au combat spirituel    

Aimez à participe au combat spirituel, pour me livrer les âmes acquises au fil de vos prières, car il faut des âmes pour lesquelles vous devez prier avec force pour les rendre perméables à Ma Divine Volonté, et faire d’elles des âmes d’élection. Et cela se fera dans la mesure où leur foi saura grandir, lorsque Saint Jean Baptiste-Hélie sera parmi vous.

Toute âme qui, aujourd’hui, n’est pas converti peu ou prou, c’est-à-dire refuse toute alliance avec Dieu, ne pourra jamais être élue, y compris lorsqu’elle sera en contact avec Jean Baptiste-Hélie pour les merveilles de Dieu. Elle entrera dans le Paradis, en étant passée d’abord par le Purgatoire.

Je ne vous demande pas de prier pour le monde, car j’ai déjà fait cela et Mes âmes de prédilection après Moi. Je vous demande maintenant, de cueillir les fruits susceptibles de Me plaire. Je ne vous demande pas de cueillir des fruits verts. Je vous demande de prier pour que les fruits qui commencent à mûrir sur l’arbre de la Foi, puissent par votre prière, recevoir le soleil de l’Amour Divin.

Sur les arbres, se trouvent des fruits vert, des fruits oranges, des fruits rouge vif, mais également des fruits qui n’ont pas pu parvenir à maturité et se sont desséchés sur les branches et il y a les fruits morts jetés à terre, par les vents de folie mondaine. Ceux-là sont bons pour l’enfer. Il n’y a aucun espoir de les voir un jour mûrir, car ils sont déjà morts et desséchés.

Mes enfants, un bon fruit est reconnaissable entre mille, c’est celui que vous consommez à la bonne saison. Mais voilà que Ma Saison approche et elle intervient en faveur des âmes qui ont eu tout le temps de grandir et de mûrir. Nous sommes au terme de la saison : il est heureux de récolter toute âme qui aura voulu connaître Mon Soleil de Justice.

=====

Votre louange matinale    

Votre louange matinale doit exciter votre cœur à l’adoration spirituelle, durant la journée. Le malheur des âmes est qu’elles ne prient que par intermittence dans le meilleur des cas, au long des jours, qu’elles ne prient jamais pendant la nuit et qu’elles ne s’offrent à Dieu que pour demander et supplier dans les difficultés. Une âme en détresse, qui n’a pas l’expérience de la vie spirituelle, est morte à la Grâce. Elle ne peut recevoir ce qu’elle demande à Dieu, dans les temps difficiles, car elle est dans une telle fébrilité que le courant de lumière et de vie ne peut passer en elle. L’effroi est ce qu’il y a de plus terrible pour l’âme, elle est aussi nue qu’une personne physique, durant la nuit polaire, exposée aux dangers de la mort.

Je vous le redis : priez et contemplez sans cesse, tant que vous êtes en bonne santé physique, tant que les conditions de vie extérieure sont bonnes, tant que vous jouissez d’un minimum de paix autour de vous. Quand les conditions de vie autour de vous s’avèrent plus délicates et que l’étau commence à vous fracasser, vous ne savez plus où regarder, c’est à dire vers qui vous tourner. Dieu, vers lequel vous pensez avoir encore un peu d’inclination, Se révèlera naturellement à vous, dans ces moments pénibles, mais vous n’aurez pas la force de prier dans le cœur à cœur. Et cela se passera parce que votre vie sera torturée par le mal et vous serez tant épuisés, intérieurement parlant, moralement parlant, que votre vie spirituelle sera anéantie, avant même d’avoir produit le soin d’une prière.

Commencez par le commencement : priez en toute occasions, bonnes ou mauvaises, mais sincèrement du fond du cœur. Car le malin vous guette toujours, et trouvera un moment pour détruire votre vie. Si vous vous faite une sauvegarde par la prière et le recueillement, les anges du Ciel vous protègent et vous consolent et vous vivifient. A ce moment-là, vous êtes d’une humeur toujours satisfaisante, car, au-delà de votre volonté, il y a une force extérieure qui agit en vous et vous protège contre les fléaux de la vie. Comprenez ce que je vous dis, afin de ne plus être pris au dépourvu, lorsque les temps vont s’abattre par les châtiments que Dieu envoie maintenant.

====

Les connaissances du Ciel     

Les connaissances du Ciel ne se limitent pas à la contemplation d’images pieuses ou de toute création matérielle. Votre bon vouloir doit vous mener ascentionnellement vers les Cieux illuminés par les étoiles et les astres, qui vous portent à contempler leur lumière et la vie, qui leur à été donnée par l’Eternel Tout Puissant, afin d’y abriter les âmes d’élection.

Ces âmes d’élection, entourées d’esprits angéliques, ont pour charge de veiller sur votre terre, baignée par la lumière et les ténèbres des hommes en apprentissage de la vie sanctifiante. Mais le prince des ténèbres cherche à vous faire chuter et à rendre la terre totalement invivable, par ses moyens de pression, qui, s’ils sont invisibles dans leur nature, ont des effets monstrueux sur votre humanité et sur toute vie terrestre.

Vous n’êtes qu’un point de détail au sein de la Vie Cosmique, mais l’orgueil vous fait prétendre être les rois de l’Univers. C »est ce à quoi vous faites aboutir l’inspiration satanique, qui, par les instruments matériels scientifiques trompeurs, vous prêtent à croire que vous arrivez, peu à peu, à un stade de maturité intellectuelle supérieur à la Création.

Or, bientôt, votre méprise vous laissera découvrir que vous êtes au fond de la lie crée par Dieu, car votre mauvaise volonté et votre ignorance crasse, à vouloir détester Dieu et Ses commandements, vous ont relégué tout en bas de l’échelle, dont les pieds trempent dans l’océan de l’enfer. Et cela se fait si bien que les âmes d’aujourd’hui, sur la terre, les plus élevées spirituellement, sont sur des barreaux à peine au-dessus des océans infernaux, si bien que, par quelques tempêtes, l’enfer arrive au pied de nombreuses âmes, qui essaient d’être sauvées.

Voilà ce que j’ai à vous dire, Mes enfants, pour ce jour. Méditez bien ce message, pour concevoir la Vie Universelle, qui ne se limite pas à la terre, mais doit vous mener au Paradis.

=====

                  Le prince de ce Monde      

Le prince de ce monde a fait de votre vie enfer, dans la mesure ou vous croyez à toutes les doctrines diffusées par les hommes de la fausse sagesse. Toutes ces doctrines de progrès social vont à l’encontre des préceptes divins qui concernaient la sanctification humaine. Le progrès social est ne contre vérité, en ce sens que le progrès mène à l’athéisme et votre société porte en elle les germes corrompus des valeurs impies que le démon a semé sur la terre, dans les sociétés, dans les cœurs, afin que plus aucune nation ne puisse songer au Nom précieux du Seigneur.

Votre pays est en pie à des douleurs virulentes, qu’aucune science humaine ne saurait guérir. Ces douleurs sont le fait même de la laïcisation des mœurs, de la pensée et du comportement. La morale laïcisée est devenue une contre-morale où, vous le voyez tous les jours, les valeurs éthiques d’hier sont renversées, les vertus de sagesse annihilées, pour être substituées à des règles nouvellement édictées par le prince de ce monde, qui enferme l’esprit dans une coquille.

Ainsi, l’homme s’est coupé de ses facultés naturelle de compréhension, en vertu de la Loi que J’ai placée dans son cœur et qu’il ne peut même plus comprendre, car cette coquille, qui est, en fait, une carapace hermétique, ligote l’homme par une aliénation mentale instillée par la science diabolique anthropologique, visant à faire de l’humanité, l’esclave du diable. 

Mon Calvaire, sur la terre, a révélé déjà, la puissance de satan, dans les hommes. Deux mille ans plus tard, c’est vous qui portez le calvaire de toutes les iniquités fabriquées sur votre dos, à cause de votre veulerie et de votre aveuglement terrifiant. Vous n’êtes plus que des macchabées sans âme, sans intelligence, car c’est le démon qui parle pour vous et en vous.

=====

Ma Sainte Gloire vous atteint tous     

Ma Sainte Gloire vous atteint tous, c’est-à-dire ceux qui sont bénie et oints. L’onction que les âmes élues ont reçue est l’onction de Mon Cœur Sacré, qui vient valider, au-delà du premier baptême, leur confirmation dans l’ordre des âmes de bonne volonté. Je vous le dis : plus que le baptême, l’Onction est principale, pour que mon Père, à l’aube des temps nouveaux, puisse reconnaître Ses enfants d’élection, car une grande majorité de baptisés a tout réfuté. Seules subsisteront dans les temps nouveaux, les âmes qui auront reçu l’Onction Divine.

Cette Onction Divine est marquée du signe de la Croix, sur le front de Mes enfants bénis, qui ont fait leur devoir d’état, en me donnant une part de leur vie, pour que je sois à même de leur offrir la récompense promise. Cette récompense n’est pas un calcul à faire pour gratifier la Promesse Divine. Elle vient pour le don de la Grâce de Dieu, d’une manière invisible, d’une manière secrète, elle est donnée aux élus de Mon Cœur.

Ce ne sont pas les enfants qui ont reçu le saint Baptême et la Confirmation qui sont les élus de Mon Cœur, mais ceux qui ont reçu l’Onction Divine, ceux-là sont les Elus de Mon Père.

=====

Louées soit les âmes de bonne volonté  

Louées soit les âmes de bonne volonté qui accueillent leur Seigneur dans des dispositions de grâce, car le Seigneur est Grâce, comme le Ciel est Grâce comme la Foi est une Grâce. Mais vous, vous devez vivre du Ciel, par la Foi, pour obtenir mon cœur d’amour, selon le talent que vous burinez inlassablement pour en faire les meilleurs outils se sanctification en vous.

Par ces outils déclenchés par la bonne volonté, vous parvenez à façonner un temple intérieur, parce qu’il faut que l’ouvrier soit pleinement récompensé pour son travail. Son travail consiste à développer les dons gratuits de Dieu en lui, pour offrir à l’Eternel, un sanctuaire digne de Son Nom. Vous êtes tous ouvriers à construire la Gloire de Dieu en vous.

N’ayez donc aucun scrupule à fournir les efforts importants, qui n’ont aucun intérêt pour le monde qui s’en moque, mais qui, dans l’invisible, vous donne accès à la vie véritable vie en Dieu. Ce n’est pas le monde qui donne l’exemple, car le monde s’offusque de ce qui est bon pour Dieu et ricane de ce que font Ses zélés travailleurs. Le monde ne compte pour rien les efforts consacrés à la Majesté Divine. Le monde n’a d’attrait que pour le travail matériel qui produit le lucre, mais ne saurait acheter une vie d’éternité.

===== + =====